brexit-3579600_1920.jpg

Vous vous préparez au Brexit ? Nous aussi !

Début 2020, une chose était certaine : le Royaume-Uni se retirera de l’Union européenne, après une période de transition au cours de laquelle un statu quo serait observé en termes de formalités douanières. Le reste n’était qu’inconnues : Quand ? Brexit avec ou sans accord commercial ? Et si accords il y a, sur quoi portent-ils ? Autant de questions qui n’ont pas freiné l’AFSCA dans sa préparation au Brexit : quelle que soit l’issue des négociations à Bruxelles, il faut être prêt pour le jour J !

113 personnes supplémentaires pour parer au Brexit

L'AFSCA se préparait depuis un certain temps déjà aux conséquences du Brexit. En fonction des scénarios possibles et sur la base d'une analyse d'impact, un plan d'action a été élaboré pour aboutir au recrutement de 113 employés supplémentaires en vue du Brexit. La campagne de recrutement visant essentiellement des profils scientifiques classiques (agronomes, vétérinaires, …).

 

Finalement, avec le report de la date officielle du Brexit au 1er janvier 2021, les nouveaux collaborateurs ont pu bénéficier de la période de transition pour parfaire leur formation théorique et pratique : la formation d’un contrôleur/inspecteur se déroule en effet dans le cadre d’un processus continu, qui prend la forme d’un coaching qui dure en moyenne 6 mois.

En plus du Brexit, la lutte contre la peste porcine et l’implémentation de la ‘Plant Health Law’ ont permis à l’AFSCA de renforcer ses effectifs, qui avaient été revus en 2015 suite à des restrictions budgétaires. Entre 2017 et 2020, le plan du personnel de l’AFSCA s’est étoffé avec l’arrivée de 108 équivalents temps plein (ETP)

Nouveaux employés

S'organiser pour lutter contre la fraude